C’est quoi la maintenance corrective ?

Que ce soit dans le domaine informatique ou de la construction, procéder à une maintenance est indispensable. Il se définit comme un ensemble d’actions visant à rétablir ou à maintenir un équipement ou une machine en état de marche. Mais, il existe différentes interventions de maintenance, dont la maintenance corrective. De quoi s’agit-il ? Quelles sont les spécificités de ce procédé ? Voici les explications sur les caractéristiques de la maintenance corrective.

Qu’est-ce qu’on entend par maintenance corrective ?

On procède à la maintenance corrective lorsqu’un matériel perd ses qualités. Ce qui peut nuire à son utilisation. Autrement dit, elle consiste à corriger les pannes, les défauts ou les diverses avaries d’un équipement afin que celui-ci puisse assurer de nouveau ses fonctions. Correspondant à la réparation ou au dépannage, la maintenance corrective est réalisée suite à la défaillance d’une machine ou d’un équipement spécifique.

Quels sont les différents types de maintenance corrective ?

La maintenance corrective se présente sous 2 formes : la maintenance corrective curative et palliative. Le premier type consiste à effectuer une réparation complète de l’équipement suite à une défaillance ou une panne. L’intervention peut être effectuée dans l’immédiat, après la réalisation d’un dépannage ou une visite de maintenance préventive systématique ou conditionnelle. Ce procédé se présente comme une action définitive. En d’autres termes, lorsque la machine est remise en état de fonctionnement, elle doit retrouver ses performances.

La maintenance corrective palliative, quant à elle, a pour but d’assurer une réparation provisoire afin que le système soit rétabli et remis en état de fonctionnement. Les résultats obtenus sont donc temporaires. Les opérations reliées à ce type maintenance sont souvent de courte durée. Toutefois, les étapes peuvent être nombreuses. Pour illustrer la maintenance corrective palliative, on peut prendre l’exemple d’un tuyau doté d’un trou sur lequel il y a une fuite. Pour rétablir le débit d’eau, on procède provisoirement à la mise en place d’un adhésif sur la partie défectueuse.

Quelles sont les étapes d’intervention lors d’une maintenance corrective ?

Avant de procéder à la maintenance corrective, il existe 4 étapes à suivre. Il faut commencer par s’informer sur les caractéristiques du matériel et son état de panne. Cela consiste à identifier l’équipement, connaître son mode de fonctionnement et chercher les indices de panne. Il faut ensuite réaliser un diagnostic. Après avoir obtenu des renseignements sur le matériel, on formule des hypothèses et vérifier si elles sont valides.

Suite au diagnostic, il faut maintenant réaliser le dépannage. Dans ce cas, il est nécessaire de choisir de bon outillage, démonter l’équipement et faire un contrôle de la panne pour trouver la meilleure solution de maintenance. La quatrième étape est l’essai. Lorsque les parties défectueuses sont réparées, on réalise un essai pour voir si l’appareil est remis en état de fonctionnement.

Zoom sur les bâtiments connectés, l’avenir de la construction
C’est quoi la maintenance préventive ?