Remplacer votre chaudière au fioul : un impératif écologique

chaudière au fioul

Publié le : 23 juin 20217 mins de lecture

Pour le confort et être au chaud dans sa maison, opter pour des appareils permettant d’alimenter l’intérieur en chaleur. Il en existe différents types comme la condensation, les planchers chauffants, les radiateurs à faible température, les systèmes thermodynamiques et les chaudières. 

L’impératif écologique pour remplacer votre chaudière au fioul

En 2018, la vision du gouvernement français a émis d’ici dix ans, c’est d’interdire l’utilisation des chaudières au fioul. Cet objectif va impacter bon nombre de foyers français. Néanmoins, l’État a prévenu de mettre en place un dispositif qui peut substituer cet appareil, mais qui s’avère préjudiciable. En effet, cette mesure a été prise dans le cadre de la préservation de l’écosystème, un impératif écologique. La chaudière au fioul est nuisible à l’environnement, une vraie source de pollution. En effet, elle dégage une dizaine de CO2 et la mettre hors d’état d’usage permet de réduire le taux d’émission de gaz à effet de serre dans une année. Il produit également de l’oxyde d’azote. Remplacer la chaudière au fioul permet le développement durable et d’éviter l’émission de Co2. C’est non seulement écologique, mais aussi économique, car cette fameuse chaudière consomme beaucoup en énergie et la remplacer permet d’avoir une facture de chauffage à la hausse. Par ailleurs, on n’est pas certain du tarif du fioul, car il fluctue à tout moment. Ce dernier dépend, en effet, du prix du pétrole. Visitez thermogaz.fr pour plus d’infos.

Quel appareil peut substituer la chaudière au fioul ? 

Pour un souci financier, trouver une chaudière de qualité et performante est un vrai casse-tête. Si on opte pour un appareil de mauvaise qualité, cela peut avoir des impacts insupportables quant à la facture en énergie et diverses dépenses peuvent avoir lieu comme les frais d’entretien, les frais de pièce détachée pour la réparation, etc. Avant de remplacer une chaudière fioul par une autre énergie, il faut prendre en compte la consommation en énergie. Elle doit répondre à des critères écologiques. En effet, elle ne doit pas être une source de pollution pour l’environnement. En outre, elle doit procurer un bon rendement. Elle ne produit ni de fumée toxique ni de gaz co2. Dans le cadre de l’énergie renouvelable, elle est soumise à un contrat d’électricité verte et non à un contrat d’entretien, qui est impératif pour les chaudières à gaz et au fioul. Cette dernière est efficace et performante en énergie et a un bon rendement. Les chaudières à bois pellets sont une bonne option, car leurs prix sont abordables. Il y a aussi la pompe à chaleur, qui n’est pas énergivore. Elle est confortable et disponible en plusieurs types : en eau, à l’air et en hybride. La conversion chaudière au fioul vers le gaz naturel est aussi une bonne alternative. 

Que bénéficier pour une chaudière au fioul remplacée ? 

L’état accorde une aide budgétaire à toutes personnes qui ont choisi le changement chaudière fioul. Leur contribution envers l’écologie sera récompensée par des subventions, permettant d’avoir un autre type de chaudière. Néanmoins, il existe des conditions à respecter pour pouvoir en bénéficier. Premièrement, il est possible de bénéficier d’un abattement fiscal de 30 % du prix normal de la nouvelle chaudière, peu importe le type choisi sous la réserve de la faire installer par un service d’une société disposant d’un label RGE. C’est ce qu’on appelle crédit d’impôt pour la transition énergétique. Les conditions sont les mêmes pour bénéficier de l’aide appelée éco prêt à taux zéro. Il existe aussi l’aide financière dit ANAH qui permet de bénéficier une réduction de 35 % à 50 % du prix de l’installation. Il est possible de bénéficier d’une réduction du montant du taux à un taux de 5,5 % en tenant compte de l’ancienneté du logement. En effet, celui-ci doit avoir existé 2 années au minimum. Il s’agit de l’aide appelée Ma Prime Rénov que l’État a mise en place récemment. En outre, le budget alloué pour le remplacement chauffage au fioul doit être en dessous du montant accordé par l’État. 

La loi concernant la chaudière au fioul 

L’utilisation de la chaudière au fioul sera interdite à partir de l’année 2022. C’est ce qui a été décrété par la loi. Néanmoins, des exceptions peuvent avoir lieu. Sont exclues de cette interdiction les propriétaires dont l’habitat n’est pas compatible à tout système de chauffage, car il ne peut pas supporter le débit en énergie. Ils ne peuvent pas installer dans l’habitat du gaz ni faire installer une pompe à chaleur ni à granulés. Il se peut aussi que les pièces soient petites. La loi d’interdiction sur les chaudières au fioul a été applicable en date du 1er juillet 2021. Pour les nouveaux logements, ils sont d’office soumis à cette obligation, et ce, dès cette année. Tandis que pour les anciennes maisons, celle-ci ne sera en vigueur qu’en janvier 2022. Néanmoins, la mise en réparation et l’entretien seront toujours maintenus. Il faut faire appel à un service d’une société professionnelle pour faire installer la nouvelle chaudière. Il juge sur la possibilité ou non de l’installation du chauffage. Il doit faire ainsi un rapport servant de justificatif. Toutes ces mesures ont été prises dans le cadre de réduire la consommation en énergie fossile et pour le respect de l’environnement.

Les raisons de confier l’entretien de vos systèmes de chauffage et climatisation à des experts qualifiés
Déblocage et ouverture de portes et de serrures à Annemasse

Plan du site